Intervenants


L’équipe


Bérénice Dérobert

Instructrice certifiée mindfulness enfants, selon Méthode Eline Snel.

Fondatrice de HISTOIRES DE GRENOUILLES

Passionnée des relations humaines et des enfants en particulier, je suis issue au départ du monde des droits de l’homme, de l’humanitaire et de l’événementiel.

En 2008, à l’arrivée de mon premier enfant, je choisis de mettre ma carrière entre parenthèses … et c’est à cet instant précis que ma seconde vie commence.
Tout ce que je pensais savoir et connaître sur l’éducation, sur les enfants et sur la vie est remis en question par ma propre expérience… et je n’ai jamais autant appris qu’à ce moment-là !
Aujourd’hui, je suis maman de deux garçons (dynamiques, complexes et formidables !) et je suis également active dans l’enseignement primaire depuis 2011.
Que ce soit dans mon métier d’enseignante ou en tant que maman, je fais le même constat : beaucoup d’enfants ont de la difficulté avec ce monde qui fonctionne vite, fort et de manière complexe. A l’école je suis en contact avec beaucoup d’enfants dits « à besoins spécifiques » et encore une fois je me pose des questions et je cherche des solutions.

C’est finalement la pratique de la pleine conscience qui va m’apporter des réponses et des clés. D’abord à la maison avec mes propres enfants, puis à l’école dans mes classes et avec les enfants en difficulté. C’est comme une évidence qui s’impose à moi et je décide d’offrir aux enfants cet outil qui va leur permettre de grandir en toute confiance et de traverser les divers moments de leur vie avec plus de sérénité.

En 2018, je me forme à la méthode « l’Attention ça marche » d’Eline Snel auprès de l’Acamedy for Mindful Teaching à Lyon et crée dans la foulée HISTOIRES DE GRENOUILLES dont le but est de diffuser cette méthode dans les écoles, dans les familles et auprès de chaque enfant qui en fait la demande.

Voir mes activités ►


Cynthia Perret-Gentil

Après des études d’infirmière en soins généraux  Cynthia Perret-Gentil se passionne pour l’âme humaine et travaille pendant 17 ans en psychiatrie dans diverses structures de soins.
Elle exerce actuellement en tant qu’infirmière indépendante à domicile, sur mandat médical remboursé par l’assurance de base.
La santé mentale est précaire dans notre société, où tout va vite, et peut être momentanément perturbée par de nombreux facteurs de stress à tous âges de la vie.

Également au bénéfice d’un Master en sophrologie Caycedienne obtenu en 2000, Madame Cynthia Perret-Gentil est agréée ASCA et pratique en thérapie individuelle et de groupe avec un remboursement par les complémentaires au chapitre « médecines douces ».

Une formation de yoga vient encore enrichir son expérience et les techniques apprises lui permettent de développer une approche de la méditation combinant relaxation, mouvement, respiration, etc. pour faciliter l’apprentissage en petit groupe, dans un espace empreint de bienveillance et non jugement.

La sophrologie est un bon complément à la thérapie verbale. Elle s’adresse à toute personne désireuse de découvrir une technique psychocorporelle qui permet de traverser une difficulté de la vie, un évènement générant du stress (exemple grossesse à risque), troubles du sommeil, une difficulté de santé telle que dépression, phobies, symptômes somatoformes.

Voir mes activités ►


Lorenda von Muralt

Évaluations

Responsable du Service d’expertises du collectif Pratique Psy

Voir nos activités ►

 


Anouk Jaton

Gestion du stress

Techniques psycho-corporelles

Voir mes  activités ►

 


Valeria Vadilonga

Psychologue – Psychothérapeute FSP

Passionnée par le bien-être de la personne, je me suis initialement formée en psychologie du développement en Italie, où j’ai obtenu mon diplôme de Master en 2003. Je me suis ensuite spécialisée en psychothérapie dans une orientation humaniste centrée sur la personne. Une conception de l’être humain qui s’exprime par les notions de respect de la personne, de responsabilité, de liberté, d’authenticité, d’expérience de rencontre ou d’alliance thérapeutique. C’est-à-dire, une relation de personne à personne et non de thérapeute à patient.
Depuis 2010 j’ai travaillé en cabinet privé et en milieu hospitalier. J’ai acquis une vaste expérience professionnelle dans la gestion clinique des situations traumatisantes et dans la formation/supervision du personnel médical. Je suis auteure de nombreux articles scientifiques sur les liens entre le stress émotionnel précoce et le développement de maladies chroniques.
En Suisse depuis 2015, je pratique la psychothérapie en cabinet destinée aux adultes et aux familles avec leurs enfants.
QU’EST CE QUE JE PROPOSE DANS MON CABINET ? 
Spécialisée dans une orientation humaniste centrée sur la personne, je vais vous accompagner pour augmenter le potentiel inhérent à chaque personne en cherchant à améliorer les émotions, les sensations et les ressources spécifiques de chaque personne. Par conséquent, dans mon travail je pars du point de vue de la personne entendue comme un sujet responsable et actif de son propre changement et dont le psychologue agit dans le processus de psychothérapie comme co-constructeur du changement. 

Formée à la thérapie E.M.D.R. (Intégration Émotionnelle par les Mouvements Oculaires) pour le traitement des traumatismes, je serais en mesure de vous aider à surmonter les traumatismes les plus complexes. Les mouvements oculaires faits par le patient accélèrent le traitement des informations dans le cerveau, et amènent aussi un soulagement rapide de la souffrance. 

Je suis formée à l’utilisation des modèles comme le Cercle de la Sécurité – Parents (COS-P) pour aider les parents dans la gestion des crises relationnelles avec leurs enfants et finalisée à développer une relation des confiances avec ces derniers. La recherche durant ces dernières années à amplement démontré qu’une relation caractérisée par la confiance représente un facteur protecteur au bien être émotionnel chez les enfants. 

Un autre modèle que je propose dans mon travail est la Thérapie Dyadique Évolutive (D.D.P.) basée sur les plus récentes recherches scientifiques dans le développement du cerveau de l’enfant (approche nommée neurobiologie interpersonnelle). Le but de la DDP est de développer et améliorer la connexion émotionnelle entre parents et enfants et de favoriser un développement correct  du cerveau de ces derniers. 

Formée aussi à la Vidéo Intervention Thérapie (V.I.T.), je propose une méthodologie d’intervention formative-éducative et thérapeutique sur les problématiques relationnelles aidée par l’utilisation de l’enregistrement vidéo et visant la modification du comportement.

Voir mes activités ►


Irina Perret

Psychothérapies individuelles / couples / familles

A PROPOS

Famille oppressée sous la dictature, survivante à la suite d’une catastrophe naturelle majeure, migrante après avoir tout perdu, surmontant ruptures et relations d’emprise, un burnout et un cancer… je connais également la résilience, la vie de famille pacifique, la maternité, la reconversion professionnelle et la création d’entreprises.

J’ai ainsi mené une première carrière de 18 ans dans l’audit, la banque et la finance, y compris dans ma propre société fiduciaire que j’ai créée et gérée pendant dix ans. Ce premier parcours professionnel s’étend de l’audit bancaire et du conseil financier et organisationnel à l’expertise comptable et judiciaire et à la gestion du personnel.

Pendant ces années j’ai également fondé une famille et élevé trois enfants tout en travaillant à temps complet (actuellement mon aîné exerce la profession d’actuaire, le cadet est médecin et le benjamin en fin d’études de médecine).

Une formation de maître praticien en PNL, m’a permis à la même époque de développer une expérience de coach privé et professionnel.

Puis, en raison d’événements de vie traumatiques, mon parcours a pris une nouvelle direction. J’ai ainsi entamé à l’âge de quarante ans une reconversion, menant à bien deux cycles universitaires en parallèle : un BSc en soins infirmiers avec plusieurs stages en unités d’urgence psychiatrique et un master en psychologie clinique. Ces deux premiers cycles ont été suivis d’une spécialisation en psychothérapie d’orientation cognitive-comportementale.

Je pratique la psychothérapie en institution hospitalière puis en cabinet depuis 2013. Avec des associés psychologue et médecin, nous avons fondé en 2017 le Centre médico-psychologique de Genolier, un cabinet de groupe (site: https://psysgenolier.com). J’exerce également dans un cabinet à Genève deux jours par semaine.

Psychologue spécialisée en psychothérapie FSP

(orientation cognitive-comportementale)

PATIENTS / CLIENTS BIENVENUS :
Personnes âgées
Adultes
Familles
Cadres dirigeants
Groupes
Adolescents
Jeunes adultes
Couples
Equipe

LANGUES : Les thérapies peuvent se dérouler en français, anglais, roumain

Formation

Diploma of Advanced Studies (DAS) en thérapies cognitivo-comportementales (Université de Genève)
Thérapie des schémas
Modèle de Padeski
Mindfulness
Thérapies narratives

Expérience professionnelle
Association La Branche (Institution pour enfants et adultes avec handicap mental)
HUG (Addictologie)

Pratique en cabinet

Mes interventions thérapeutiques proposent et allient différents outils et modèles en fonction de l’analyse fonctionnelle du ou des troubles, ainsi que des objectifs convenus en partenariat avec chacune et chacun. Les objectifs et les résultats sont périodiquement évalués et ré-ajustés si nécessaire.

L’approche relationnelle que je privilégie est principalement de nature humaniste et phénoménologique. Faite d’écoute active, de curiosité bienveillante, de non-jugement et de chaleur, cette approche pluraliste vise la co-création d’un espace d’expression propice au partage des expériences intimes de chacune et de chacun. L’espace de la thérapie, à la fois sécure et stimulant, incite à l’exploration du problème et à l’utilisation pleinement consciente des ressources internes et externes disponibles dans chaque cas.

La psycho-éducation et les expériences comportementales (virtuelles, imaginaires ou « live ») permettent la mise en pratique de nouvelles manières d’être et de fonctionner en lien avec des difficultés telles que la régulation des émotions, l’affirmation de soi ou la phobie. Dans la simplicité, la chaleur et l’acceptation des intentions positives de ce qui est, la priorité va à la qualité de vie et à l’autonomie de chacune et de chacun.

Si le rythme et les besoins personnels spécifiques à chaque cas sont respectés, le cadre et les limites du setting thérapeutique restent clairs et contenants, favorisant le travail de re-parentage des parties blessées et/ou immatures de la personnalité.

Voir mes activités ►


Recevez notre newsletter

Web MG Records.com